MAIRIE DE VENDES

Bien vivre à Vendes

BIENVENUE À VENDES ( 14250 )

La nouvelle équipe municipale, élue le 15 mars 2020, a le plaisir de vous proposer un site dédié à la commune de Vendes qui fait la part belle au bonheur d’être ensemble. En perpétuelle évolution, vous y trouverez toute l’activité de notre village, son histoire, ses anecdotes parfois insolites, sa galerie d’images. Vous y trouverez également tous les renseignements pratiques, délibérations, comptes-rendus des conseils municipaux. Vous ferez connaissance avec vos élus qui s’efforcent de vous faire BIEN VIVRE À VENDES.

Nouveau : la rubrique « PATRIMOINE » vous accueille. Vous pouvez l’enrichir en nous envoyant vos écrits et vos images s’ils concernent notre village.

Lieux-dits de Vendes
Vendes et ses lieux-dits

Le nom de la localité est attesté sous les formes Venneus en 1151; Venna en 1200; Parrochia de Vennis en 1201(Charte de l’abbaye de Fontenay); Vennes en 1277; VennaVenda et Vandes en 1640. Le nom de la localité est attesté sous la forme Vinda, peut-être traduit du gaulois, la « blanche »
(Vendes renferme des bancs de calcaire qui donnèrent lieu longtemps à une exploitation de fours à chaux) – Source Wikipedia – Mais selon Pierre de Longuemare, auteur de « Monographie de la Commune de Vendes » en 1908, « l’étymologie est beaucoup plus simple, le mot celtique « Vind » voulant dire ruisseau, eau courante à l’instar de Vendoeuvre autrefois Vindabriga, en celtique : (le pont de la rivière) ».

Pierre de Longuemare : Monographie de la commune de Vendes, 1908Vendes a vu naître des personnages illustres, tels Gervais Chrétien, chanoine de Bayeux et de Paris, puis médecin du roi Charles V, fondateur du collège de maître Gervais à la Sorbonne ;
Charles Porée (1675-1741), jésuite, éducateur, orateur, poète et homme de lettres, dont Voltaire fut l’élève. Voltaire déclarait à propos de Charles Porée : « Rien n’effacera dans mon cœur la mémoire du père Porée, qui est également cher à tous ceux qui ont étudié sous lui. Jamais homme ne rendit l’étude et la vertu plus aimables. Les heures de ses leçons étaient pour nous des heures délicieuses ; et j’aurais voulu qu’il eût été établi dans Paris, comme dans Athènes, qu’on pût assister à de telles leçons ; je serais revenu souvent les entendre. » VOIR LA PAGE PATRIMOINE

Carte communale :

zonage_appro_01-09-plan-commune-A0-1

(voir rubrique Urbanisme: carte communale)

Défiler vers le haut